Équicoaching

Toutes les dimensions de l’Etre sont nécessaires à une vie harmonieuse

Depuis les années 1960, la psychologie, les neurosciences ont fait des progrès notables en matière de compréhension de l’humain et de l’animal. Nous parlons de plus en plus d’intelligence émotionnelle, de neurones miroirs, d’empathie, d’intuition, de deuxième voire de troisième cerveau logés au niveau du cœur et du système digestif et qui sont tout aussi primordiaux que notre tête en matière de bien-être et de prise de décision.

Cependant, les habitudes culturelles et sociales demeurent fermement attachées au mental. La sphère émotionnelle est encore bien souvent synonyme de faiblesse et elle se trouve reléguée à des aspects secondaires et peu « sérieux » de nos vies. Pourtant, ce sont bien les émotions tues, les « sois fort•e » et « sois parfait•e », qui sont au cœur de bon nombre de dépressions, d’angoisses, de vies peu investies, de couples en dérive, de maladies et de risques psychosociaux. On tient le coup dans la vie et au travail, au mépris de nous-même, jusqu’à parfois craquer et … tomber malade.

Réhabiliter nos émotions

« Un changement profond requiert une modification des façons de penser, sentir et agir très enracinées en nous »

Daniel Goleman

Le changement devient nécessaire quand nous devons constater qu’à force d’adaptation et de stratégie au forcing, nous ne sommes plus vraiment des adultes capable de nous positionner correctement. Le changement consiste alors bien plus à adopter une posture où nous nous « autoriserons à » plutôt qu’à « cadrer à » …

Gérer nos émotions, c’est réconcilier et non plus opposer, ce que l’on pense et ce que l’on ressent pour agir d’une manière adaptée. Si nous prenons pleinement la mesure que ce sont effectivement les émotions qui vont nous dire sans détour si une situation, une personne nous convient ou pas et que ce constat appelle une action de notre part, nous retrouvons alors un espace de compréhension, de liberté et d’action.

Le Cheval nous révèle

Un émotionnel bien géré _ et non pas nié _ nous permet effectivement de vivre des expériences alignées avec qui nous sommes vraiment et d’interagir de manière constructive et adulte avec autrui. Notre succès ne dépend dès lors en aucune manière de notre capacité à tenir le coup dans des situations inadaptées pour nous.

Cependant, pour changer, il ne suffit pas de le décider et d’attendre un miracle. Nous devons réapprendre à ressentir et à nous écouter, … sauf que quand on ne sait pas comment faire, ou qu’on nous a appris à tout étouffer, on peut se trouver assez démuni. C’est là où le cheval entre en scène dans le cadre d’accompagnements thérapeutiques, d’équicoaching ou de systémique. Il permet d’amorcer la prise de conscience de ce se passe vraiment pour nous car il entre en contact et interagit avec notre non-verbal, notre état émotionnel, notre inconscient, notre positionnement dans l’espace, notre niveau énergétique.

Il révélera de manière immédiate et sans jugement notre état global face à une question, un projet, une personne, un système ou un blocage.

Val des Prés d’Eve – Photo: Yannick Sas

La congruence comme clé d’évolution

Comme le cheval nous permet de travailler en situation et en miroir avec les personnes ou les groupes sans aucun filtre (social ou personnel) ni d’attente, on va directement cerner ce qui se passe et activer les bons leviers au changement. On travaille simultanément au niveau de la pensée, du ressenti, du ou de(s) système(s).

Quand une question nous amène face à ce fabuleux animal et que celui-ci s’avance vers nous sous le soleil ou dans la brume, qu’il se couche, pose son nez sur notre cœur et qu’il nous partage sa connaissance du monde ou ce qu’il capte de nous, il est question de fulgurance, d’évidence, d’essentiel, de reflet sans masques et sans filtres de qui nous sommes dans une acceptation totale que l’on s’offre rarement à soi-même. On renaît toujours dans le souffle d’un cheval. Il nous parle intimement de nous, et nous nous réveillons parfois d’un long sommeil pour embarquer pour le plus beau des voyages, celui où on se découvre et où on s’ose. Les couches s’effritent et les illusions tombent.

Alpine – Photo: Yannick Sas

La « voie » du Cheval

Travailler avec les Chevaux implique au point de vue systémique, éthique, éthologique et écologique d’opter pour un horsemanship assurant le respect des besoins physiologiques et sociaux des chevaux dans la lignée du travail remarquable qui a été développé par Linda Kohanov.


Nul simulacre, ni contraintes, les chevaux ne sont pas des outils mais des partenaires qui interagissent exclusivement en liberté et à égalité avec un coach ou thérapeute humain qui s’est formé à l’accompagnement humain certes, mais aussi à l’équi-coaching en tant que tel; avec cette exigence pour moi de congruence face à sa propre posture lorsqu’il aura a eu à cœur de développer une relation authentique et fiable avec ses chevaux.

C’est par ce travail sans concession sur soi que tout commence, tout se renouvelle et l’initiation peut être proposée à d’autres.

En nous faisant voyager à travers les divers niveaux de notre expérience, le Cheval thérapeute ou coach permet de nous reconnecter à notre humanité et notre nature personnelle.


En pratique

Les séances d’équi-coaching peuvent être individuelles ou pratiquées en équipe. CE N’EST PAS EQUESTRE, ON NE MONTE PAS A CHEVAL ET IL N’EST PAS NECESSAIRE DE CONNAITRE LES CHEVAUX. C’est une activité d’extérieur qui convient aussi bien aux adultes qu’aux enfants, ainsi qu’aux adolescents.

On travaille en équi-coaching les mêmes problématiques que celles que l’on travaille en développement personnel, en coaching d’entreprise ou d’équipe ou en systémique avec cette particularité que grâce à la présence des chevaux, la manière de travailler est affinée par l’effet miroir obtenu par le Cheval.

Grâce à une approche innovante qui combine outils de coaching, systémique, neurosciences, pleine conscience, l’équi-coaching va permettre de retrouver de la cohérence et de la congruence car on travaille simultanément au niveau de la pensée, du ressenti, du ou de(s) système(s).  Ce qui en fait une forme très aboutie et intégrée d’accompagnement des personnes et des groupes.


Réserver une séance

Développement personnel et holistique

Systémique avec le Cheval

Se former à l’équicoaching

Demander plus d’informations concernant un accompagnement d’équipe

Articles de BLOG

Retrouvez également cette approche et notamment mon éthique de travail avec le cheval, dans une interview accordée à moncheval.net

%d blogueurs aiment cette page :